Portrait fond noir (7)

 

 

 

 

                                                                                                                                       Ombeline Degrèze-Péchade

 

Responsabilité civile du fait des produits – Prothèses mammaires

Cour de cassation, 1ère chambre civile, 10 octobre 2018 :

Dans une décision rendue le 10 octobre 2018 (1ère chambre civile, n° 15-26.093), la Cour de cassation impose une obligation de vigilance aux organismes notifiés chargés de la certification des dispositifs médicaux implantables (en l’espèce les prothèses mammaires fabriquées).

 La Haute juridiction précise que si des indices laissent supposer que les dispositifs ne sont pas conformes aux exigences de la directive 93/42/CEE, lors de sa mission de surveillance de ces dispositifs, ces organismes doivent prendre toutes les mesures nécessaires et, en l’occurrence, vérifier les documents recensant les matières premières ou procéder à des visites inopinées chez le fabricant.

 En l’absence de telles vérifications, l’organisme notifié engage sa responsabilité sur le fondement de l’article 1382 (devenu 1240) du Code civil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *