Avocat au Barreau de Paris

           Docteur en Droit (Paris II) 

            Master II Droit de la Propriété Industrielle (CEIPI)

            LL.M. IP International Legal Practice (Bond)

 

L’activité de Matthieu Dhenne est centrée sur le contentieux des brevets d’inventions.

Matthieu est titulaire d’un Master 2 du Centre d’études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI, France), d’un LL.M. de l’École de droit de Bond (Queensland, Australie) et d’un doctorat en droit de l’Université de Paris II. Au cours de son doctorat, il a été enseignant chercheur à l’Université de Paris XII, chercheur invité à l’École de droit de l’Université de Columbia (New-York), boursier à l’Institut Max-Planck pour le droit de l’innovation et le droit de la concurrence à Munich (bourse de l’Institut Max-Planck et de la GRUR) et chercheur invité à l’Office européen des brevets (OEB).

Matthieu consacre exclusivement son activité aux contentieux nationaux et transnationaux des brevets d’inventions (électronique, informatique, télécommunications, dispositifs médicaux, pharmaceutique, cosmétique, mécanique, etc.).

Parallèlement à son activité au sein du Cabinet, Matthieu dirige un Think Tank consacré à la protection de l’innovation (Institut Stanislas de Boufflers) et il participe activement à plusieurs associations dont l’AIPPI et  l’AACEIPI. Matthieu a notamment un rapporteur pour le groupe français de l’AIPPI lors du Congrès de Sydney en 2017 (question brevets : brevetabilité des inventions mises en oeuvre par ordinateur). Il a par ailleurs été auditionné à l’Assemblée Nationale lors de l’adoption de la loi sur le secret des affaires.

Matthieu est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Technique et droit des brevets. L’invention en droit des brevets » (publié par LexisNexis et issu de sa thèse de doctorat), qui porte essentiellement sur la notion de caractère technique en droit des brevets et sur les inventions mises en oeuvre par ordinateur. Il est également l’auteur de nombreux articles sur le droit de la propriété intellectuelle, en particulier relatifs au droit des brevets, dans des revues juridiques française et internationale de renom. Il est régulièrement sollicité pour intervenir dans des conférences et participer à des jurys.

Matthieu parle français, anglais et allemand couramment.

Email: md@schertenleib-avocats.com